Actualités‎ > ‎

REUSSIR SA PLANTATION DE DOUGLAS (PARTIE I)

publié le 13 avr. 2017 à 06:19 par Katia CRETE   [ mis à jour : 13 avr. 2017 à 09:04 ]
PSEUDOTSUGA MENZIESII

COMMENT PROTEGER LES DOUGLAS DU GIBIER ET EN PARTICULIER DU CHEVREUIL


Tout d’abord, il faut réguler la population de chevreuil et conserver des alternatives à l’abroutissement et aux frottis, pour avoir un équilibre sylvo-cynégétique.
Toutefois, il s’avère nécessaire de protéger les plants.
Dans cet article, nous allons vous décrire 7 techniques utilisées par les sylviculteurs pour limiter les dégâts de cervidés.


1/ Utilisation de la végétation et des branches


Protection du Douglas par la végétation naturelle

Il s’agit d’une protection naturelle 
pour protéger la plante des dégâts 
du gibier, notamment le chevreuil. 
Cette méthode demande un travail 
d’entretien manuel important, 
notamment pour dégager les plants 
individuellement de la concurrence 
(ronces, fougères…).


2/ Répulsif 


Protection par répulsif TRICO

Le TRICO® est un répulsif olfactif 
contre les cervidés fabriqué à partir 
de graisse de mouton.
Il n’est pas toxique pour le gibier et 
l’homme et n’impacte pas 
l’environnement. L’odeur et le goût du 
TRICO® empêche le gibier de s’en 
approcher. Il lutte donc contre 
l’abroutissement et le frottis. Le 
traitement doit être appliqué au 
printemps.
Δ L’achat et la mise en place de ce 
produit phytopharmaceutique, 
nécessitent un agrément de type 
certiphyto depuis le 01/10/2014 (voir 
conditions sur agriculture.gouv.fr).
Les Pépinières Crété sont équipées et 
agréées pour ce type de prestation.


3/ Trois tuteurs bambous de 1m50 en trépied


Protection avec trois tuteurs bambous de 1m50, 
diamètre 12-14 mm

Ce dispositif de protection est 
relativement économique. Les tuteurs 
sont disposés en trépied, au-dessus du 
plant et permettent d’éviter une partie
des dégâts de cervidés. Cependant, il 
est peu efficace face aux rongeurs et 
la durabilité est assez faible.


4/ Protection avec deux tuteurs acacia de 1m50


Protection avec deux tuteurs acacia de 1m50 
et de section 22 mm

C’est un dispositif de protection qui 
évite uniquement le frottis du 
chevreuil, et qui permet de visualiser
les plants dans la plantation. Tout 
comme les bambous en trépied, il ne 
protège pas des dégâts des rongeurs.


5/ Protection arbofer


Protection du Douglas avec un arbofer

C’est une protection métallique 
contre les frottis du chevreuil 
composée d’une tige principale à 
enfoncer en terre au pied du plant et
de 4 tiges secondaires soudées à la 
tige principale. Les tiges secondaires 
sont disposées de manière alternés à 
90°, afin d’éviter l’approche des 
animaux de toutes les directions.
Cette protection est à enlever au bout
de 3 ans et peut-être réutilisée.


6/ Deux tuteurs acacia de 1,50m, une protection de 60 cm de haut


Protection climatique mixte de 60 cm de hauteur 
accompagnée de deux tuteurs acacia 1m50, section 22 mm

Ce dispositif est composé de deux 
tuteurs acacia de 1m50, section 22 
mm et d’une protection de 60cm de 
hauteur et de 20cm de diamètre.
La protection climatique simple(ou 
gaine brise-vent), limite les attaques 
de lapin, et de lièvre ainsi que les frottis 
du chevreuil.
Elle permet également de créer un 
microclimat autour du plant et de 
favoriser sa croissance.
Ce dispositif reste toutefois temporaire 
pour l’abroutissement, le temps que le 
plant sorte de la protection.


7/ Deux tuteurs acacia d’1m50 et une protection climatique mixte d’1m20 et de diamètre 20 ou 30 cm


Protection climatique mixte de 1m20, diamètre 30 cm ou 20 cm 
avec deux tuteurs acacia de 1m50, de 22 mm de section

Il s’agit du même principe que le 
dispositif précédent. Seul le type de 
protection change :
- La hauteur d’1m20 permet une
protection complète contre les
les frottis et l’abroutissement
provoqués par les chevreuils. 
- Le type de maillage mixte combine 
une maille épaisse qui permet de 
mieux résister aux déchirures et des 
mailles fines qui apportent de 
l’ombrage et protègent le douglas du 
vent. Cela permet un bon 
développement du jeune plant et une 
réduction des effets négatifs du gel.
- Le diamètre de la protection est un 
élément important pour la 
croissance du jeune plant. Il faut 
privilégier l’emploi du diamètre 30 cm 
qui offre plus d’aisance au douglas.

Comments